Serviette porte documents à bandoulière en cuir repoussé

Serviette porte documents à bandoulière et motif repoussé

Serviette porte documents à bandoulière et motif repoussé

Bonjour à toutes et à tous.

Voici une serviette porte documents faite sur demande. L’objectif était de transporter un conférencier aux dimensions imposantes, ce qui a conduit à créer ce modèle sur mesures. Le cahier des charges incluait une bandoulière démontable et un motif repoussé sur le devant selon le design original du client.

Technique du cuir

Entièrement réalisée à la main, en collet tanné végétal de 3mm d’épaisseur, ses dimensions hors tout sont de 42cm de largeur pour 37cm de hauteur et 9.5cm d’épaisseur à la base. La bandoulière réglable mesure 1.3m de long pour 3cm de largeur. Malgré ses généreuses dimensions et l’épaisseur du cuir, la serviette ne pèse que 1.8kg. Le repoussage a été entièrement effectué à la main, avec des matoirs fabriqués par mes soins et adaptés à la finesse du motif à repousser. Les teintures employées sont les mêmes que d’habitude. Le marron clair, appelé aussi « Cognac » par le fabriquant, se teinte aux soleil de reflets ambrés. La patine foncée, en réalité une teinture appliquée juste au chiffon à peine imprégné, révèle le motif mais aussi les défauts de la peau. C’est là que le cuir nous dévoile son caractère. Chaque peau est unique, véritable signature et gage d’authenticité pour l’objet. Après huilage de l’intérieur à l’huile de pied de bœuf, pas moins de 6 passages ont été nécessaires, la protection finale de la teinture se fait à l’encaustique maison à la cire d’abeille naturelle et essence de térébenthine, appliqué à la main au chiffon.

La poignée est exclusivement constituée de pièces en cuir. Une bande entièrement cousue fixe la longueur de la poignée et rejoint les deux anneaux. Une autre bande de cuir est moulée, formée et ajustée autours du premier assemblage. Puis, après séchage, elle est teintée, huilée, cirée, ajustée et cousue au point de sellier. Cet assemblage est véritablement robuste avec 4 épaisseurs de cuir, soit 1.2cm, dans sa plus forte épaisseur.

Les tranches sont arrondies et lustrées à la cire d’abeille brute avec mon brunisseur maison monté sur perceuse.

Toutes les coutures sont du point de sellier et faites à la main avec une alène ensiforme, ou losange, un fil brun foncé en lin poissé et deux aiguilles.

Les boucles, fermoirs, attaches, anneaux et rivets sont en laiton vieilli. Les extrémités des sangles de la bandoulière, ainsi que la boucle, sont renforcées par des pattes de fixations rivetées. Solidité, robustesse, durabilité sont les maitres mots de ces assemblages.

Il m’aura fallu une trentaine d’heures pour réaliser ce modèle.

Merci à Hugo pour sa confiance et je lui souhaite une longue utilisation de cette serviette.

Galerie photos

Serviette porte documents à bandoulière et motif repoussé

Serviette porte documents à bandoulière et motif repoussé

Serviette porte documents à bandoulière et motif repoussé : dos

Serviette porte documents à bandoulière et motif repoussé : dos

Détail : Attache anneau et fermoir bandoulière, languette de renfort sangle

Détail : Attache anneau et fermoir bandoulière, languette de renfort sangle

Détail de la poignée

Détail de la poignée

Détail du motif repoussé

Détail du motif repoussé

Détail d'un fermoir rabat

Détail d’un fermoir rabat

Détail attache bandoulière et rivets

Détail attache bandoulière et rivets

Détail couture point de sellier dans un angle

Détail couture point de sellier dans un angle

Contenance de la poche : un classeur et un livre de SF de 38cm de hauteur

Contenance de la poche : un classeur et un livre de SF de 38cm de hauteur

Poche ouverte et aperçu de la couverture du livre de SF (clin d'oeil)

Poche ouverte et aperçu de la couverture du livre de SF (clin d’oeil)

A l'épaule...

A l’épaule…

Voici donc cette grande et généreuse serviette présentée sous toutes les coutures…

Merci pour votre visite.

Sacoche à bandoulière et motif d’inspiration celtique « Loups »

Bonjour à toutes et à tous,

Sacoche à bandoulière et motif d'inspiration celtique "loups"

Sacoche à bandoulière et motif d’inspiration celtique « loups »

Cette sacoche à bandoulière est une déclinaison du modèle médiéval à motif celtique « Chien de chasse » qui fait partie de la panoplie de mon costume médiéval. La demande était que ce soit plus volumineux, avec une fermeture plus conventionnelle, et à bandoulière. Il s’agit d’un mélange de médiéval et de contemporain que j’ai eu beaucoup de plaisir à imaginer.

De dimension plus généreuse, avec une largeur de 20cm, une profondeur de poche de 22cm et une épaisseur de 8cm, la sacoche peut contenir un chéquier verticalement. Bien entendu, portefeuille, téléphone portable et autres objets du quotidien seront à leur aise. Je conseille de ne pas dépasser une épaisseur de poche de 8cm pour conserver une certain équilibre dans les proportions pour un objet harmonieux.

Nous avons là une sacoche originale, personnalisée et solide faite pour durer, avec les produits les plus authentiques dont je dispose.

Merci à Cilou pour sa confiance et les échanges de mails fructueux ainsi que le travail sur le motif qui ont permis d’aboutir à ce résultat.

Technique du cuir

En cuir tanné végétal de 2.5mm, cette sacoche est unique et entièrement faite main. Le motif qui a servi pour le repoussage a été proposé par la cliente. Nous avons procédé à plusieurs échanges de mails pour arriver au fruit de cette collaboration que nous pouvons voir. Le repoussage a été entièrement effectué à la main, avec des matoirs fabriqués par mes soins et adaptés à la finesse du motif à repousser. Les teintures employées sont les mêmes que d’habitude. Le marron clair, appelé aussi « Cognac » par le fabriquant, se teinte aux soleil de reflets ambrés. La patine foncée, en réalité une teinture appliquée juste au chiffon à peine imprégné, révèle le motif mais aussi les défauts de la peau. C’est là que le cuir nous dévoile son caractère. Chaque peau est unique, véritable signature et gage d’authenticité pour l’objet.

L’échancrure du rabat permet le passage de la jolie boucle bronze, montée sur une petite patte de fixation, cousue à la poche. La lanière de fermeture part du dos et par un jeu de saute mouton se glisse discrètement sous le motif, le laissant totalement apparent. Elle habille aussi le dessus du rabat et lui assure un bon maintien. La bandoulière est assemblée aux anneaux en laiton vieilli par des rivets du même matériau, au bandeau qui donne l’épaisseur de la poche. Les extrémités des sangles sont en triple épaisseur pour renforcer l’impression de solidité. Je ne remettrais pas en cause la solidité bien réelle, et une belle longévité, de cet assemblage.

La couture est faite à la main au fil de lin poissé brun. Les tranches sont finies à la cire d’abeille et lustrée au « brunisseur » en bois de ma fabrication. La protection finale est faite avec mon encaustique maison à la cire d’abeille et à l’essence de térébenthine.

Pour les médiévistes

Cette sacoche s’inspirant de mon précédent modèle plus médiéval, je me suis posé la question du retour aux sources et je dispose de quelques idées pour transposer ce modèle en sacoche médiévale. Mais je n’en dirais pas plus.

Galerie photos

Sacoche à bandoulière et motif d'inspiration celtique "loups"

Sacoche à bandoulière et motif d’inspiration celtique « loups »

Détail du motif sur le rabat

Détail du motif sur le rabat

Sacoche avec flanc de la poche

Sacoche avec flanc de la poche et boucle bandoulière

Détail de la fixation bandoulière par rivets

Détail de la fixation bandoulière par rivets et finition des tranches

Motif repoussé seul

Détail du motif repoussé à la main

Merci pour votre confiance.

Besace rustique en cuir nubuck

Besace rustique nubuck

Tel un Bourgeois Bohème, j’aime porter une besace, sacoche ou musette, originale et emprunte d’authenticité. J’ai donc réalisé ce modèle rustique d’une praticité déconcertante et d’un excellent confort, totalement en cuir, sans la moindre pièce métallique. Le toucher du nubuck est très agréable. Je  l’utilise désormais tous les jours, et j’adore ça.

Cette besace, musette ou encore sacoche (sac?) en robuste cuir nubuck de vachette de 2.5mm d’épaisseur d’une couleur beige sable arbore de sérieuses dimensions intérieures. Haute de25cm en moyenne, large de 31cm et épaisse de 8 cm, elle permet de transporter des livres et cahiers de format A4. Elle est entièrement cousue main au fil de lin poissé de 0.9mm, selon la technique du « cousu retourné » où l’on coud à l’envers et ensuite on retourne le sac comme une chaussette.

Le rabat est « brut de peau » dans le sens où il n’y a pas d’attache, d’une part, et d’autre part la coupe du rabat est celle laissée par le dépeceur. Ce détail peut paraitre sordide, mais il assure une unicité de la pièce. Ajoutez à cela la cicatrice et vous avez une pièce authentique et unique, gage de mes valeurs.

Composée de deux lanières cousues sur le soufflet et assemblées à l’épaule par un joli laçage croisé, la large sangle de 4cm maintient parfaitement et confortablement la besace sur l’épaule en bandoulière ou croisée sur le torse. Le lacet tiré de la même peau passe dans un réseau de trous assurant solidité et possibilité de réglage de +/- 2cm. D’une longueur généreuse, elle permet à la besace de reposer sans gêne sur la hanche.

Sa couleur, ses formes et dimensions, sans boucle ni fermoir, le poids du rabat suffit à lui seul, entièrement cousue main et sa sangle originale en font une pièce idéale pour l’urbain, le G-Niste voire le médiéviste pas trop pointilleux sur le côté historique car il y a bien sûr, mon petit coup de patte personnel à cette création.

Il est tout à fait possible d’adapter les dimensions un peu plus larges si l’on veut transporter de gros livres et cahiers.

Cette besace m’aura pris 15heures de travail.

Je vous laisse parcourir la série de photos. Merci à mon laurier sauce de m’avoir prêté ses branches.

Besace rustique nubuk

Besace rustique nubuk : Rabat

Besace rustique nubuk : Soufflet et sangle

Besace rustique nubuk : Dos

Besace rustique nubuk : Intérieur

Besace rustique nubuk : Sangle

Robuste elle l’est! Une telle besace est vraiment faite pour durer… durer…

Séduit?

Sacoche médiévale motif celtique « Chien de chasse »

Sacoche médiévale motif celtique

Il manquait à ma panoplie médiévale fantaisie/celtique une sacoche.

J’ai donc comblé cette lacune en réalisant en cuir tanné végétal naturel de 2.5mm d’épaisseur cette sacoche ronde d’une hauteur de 18cm, d’une largeur de 16cm et d’une épaisseur de 5cm.  Elle est suffisamment large et profonde pour y ranger de nombreux objets.

j’ai repoussé au stylet, à la cuillère, et aux matoirs ce motif celtique représentant un chien de chasse.

L’assemblage au fil de lin poissé est obtenu par une couture à deux aiguilles, à la main, en positionnant la bande de la poche, en contre perçant le cuir à l’alène et en cousant en place, point par point. Un trou, un point, un trou, un point, etc… Ceci permet de positionner avec un bonne précision les pièces les unes par rapport aux autres.

Un liseret de rainette parcourt le bord des pièces, d’abord pour y insérer et ainsi protéger la couture, ensuite pour l’esthétique.

La teinture est obtenue par l’application successive d’une teinte claire couleur fauve en premier sur toutes les surfaces, intérieures incluses, et dans les creux, puis d’une teinte brun rouge plus foncée appliquée au chiffon qui met le motif et autres détails en relief. Un encaustique maison de protection à base de cire d’abeille est appliqué sur l’ensemble des pièces avant couture, puis lustré après.

L’ensemble se porte à la ceinture grâce à un large passant. Le rabat se ferme par un fermoir en bois taillé à la main. Un lacet (non représenté) empêche la perte du fermoir en bois.

Cette réalisation m’a pris une dizaine d’heures.

Sacoche médiévale motif celtique

Sacoche médiévale : détail forme, couture et fermeture

Sacoche médiévale : détail du motif celtique "Chien de chasse", et fermoir bois

J’espère que ce modèle vous plait autant que j’ai pris plaisir à le voir prendre forme sous mes doigts. J’ai hâte de le porter lors d’une prochaine fête.